Avec Marie… étancher notre soif

Version imprimable (FR)

Versione stampa (IT)

Print version (EN)

Wersja do druku (PL)

Version audio (FR)

cliquez sur la flèche pour lancer la lecture

S'abonner au podcast (baladodiffusion)

S'abonner directement sur iTunes

Pour aller plus loin

Plus de textes à méditer : «Les Pères nous parlent»
et «Des chemins dans la Parole» (version imprimable)

Le «Belvédère» : une image à prier

L'évangile aujourd'hui : le témoignage vidéo du jour

 


 

Avec Marie… étancher notre soif

Du côté ouvert de l’Agneau immolé, du côté droit du Temple nouveau une eau a jailli. D’abord ce fut un petit filet. Mais, au lieu de se tarir au contact de la terre, ô surprise, ce filet d’eau grossit pour devenir bientôt source, rivière, torrent et même fleuve...
Sur les rives de ce fleuve, nous avons marché et nous avons vu une profusion de poissons, plein de vie au cœur de l’eau. Et sur le rivage, des arbres au feuillage verdoyant portaient du fruit en abondance  Tout ce que l’eau de ce fleuve parvenait à pénétrer était comme lavé, purifié, revivifié.
Quelle bonne nouvelle nous est donnée ainsi ?
Dans les eaux mortes de nos cœurs, la souillure peut céder place à la sainteté. Le péché qui abonde peut céder place à la grâce qui surabonde. Au contact des eaux du fleuve de Vie, la mort s’évanouit.
Et si nous laissions ce fleuve traverser notre cœur ?
Alors, comme un arbre planté au bord de l’eau, il porterait du fruit en abondance, des fruits de grâce bons à manger et à partager qui se nomment : charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi (Galates 5,22). Comme languit une biche auprès de l’eau vive, nos cœurs ont soif de cette eau (Psaume 41 (42),2). « Si tu savais le don de Dieu ! […] C’est toi qui lui aurais demandé et il t’aurait donné de l’eau » (Jean 4,10).
Viens, Esprit Saint, apaiser notre soif et faire jaillir en nous et de nous des torrents d’eau vive.

La Parole pour chemin

Ezéchiel 47,1-2.8-9.12 (© AELF)

L’homme me fit revenir à l’entrée de la Maison, et voici : sous le seuil de la Maison, de l’eau jaillissait vers l’orient, puisque la façade de la Maison était du côté de l’orient. L’eau descendait de dessous le côté droit de la Maison, au sud de l’autel. L’homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l’extérieur, jusqu’à la porte qui fait face à l’orient, et là encore l’eau coulait du côté droit. (…) Il me dit : « Cette eau coule vers la région de l’orient, elle descend dans la vallée du Jourdain, et se déverse dans la mer Morte, dont elle assainit les eaux. En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner. Le poisson sera très abondant, car cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre, et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent. (…) Au bord du torrent, sur les deux rives, toutes sortes d’arbres fruitiers pousseront ; leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas. Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire. Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède. »

Des mots pour prier

Seigneur Jésus, toi notre puits d’espérance, laisse-nous boire à ta source. Donne-nous à boire afin d’étancher notre soif de toi, notre soif de ton amour et notre soif de ta miséricorde.
Esprit Saint, remplis-nous de cette « eau vive » pour que tout se méta­morphose en nous et que nous devenions des hommes nouveaux et des femmes nouvelles en Jésus-Christ.
Dieu Père, fais qu’à l’image de Marie nous puissions dire « oui », afin de devenir des témoins vivants des promesses et de la résurrection du Christ.

Pour aller plus loin

Le «Belvédère» : une image à prier

“Laisse-toi, comme Marie, envahir par sa Parole qui est un glaive tranchant, plus incisive qu’aucun glaive à deux tranchants ; que la Parole de Dieu pénètre en toi jusqu’au point de division de l’âme et de l’esprit, des articulations et des moelles, jusqu’à juger les sentiments et les pensées de ton cœur, et tu sauras le secret de toutes choses, au-delà même de ce qui peut monter du cœur de l’homme : là, en toi, l’Esprit scrutera tout, jusqu’aux profondeurs divines !” (Livre de Vie, 6)

photo © Pierre R. Chantelois

Place des festivals (photo © Pierre R. Chantelois)

Au cœur du quartier des spectacles, à proximité de la Place des arts, la Place des Festivals est ouverte sur la ville. Elle accueille chaque année des milliers de festivaliers. Entre les scènes, les commerces et les tours à bureaux, un jeu de fontaines jaillit du cœur de cet oasis urbain. Dansant parfois avec le vent, s’illuminant aux couleurs du rassemblement, ponctuant le rythme des musiques... Il n’est pas rare de voir un passant s’approcher pour s’y rafraîchir ou encore un enfant jouant à défier les jets d’eau.

L'évangile aujourd'hui

Claire Cyr

Claire est responsable de l’accueil au Sanctuaire du Saint-Sacrement. Active et souriante, elle reçoit avec attention et générosité les gens qui frappent à la porte de l’avenue du Mont-Royal. Claire a d’abord appris à cultiver ce don dans un café chrétien à Montréal puis dans la communauté du Pain de Vie. Claire raconte ici ce qui l’anime dans ce service de l’accueil.

 

Voir la vidéo