Avec Marie…
trouver Dieu en nous

Version imprimable (FR)

Versione stampa (IT)

Print version (EN)

Wersja do druku (PL)

Version audio (FR)

cliquez sur la flèche pour lancer la lecture

S'abonner au podcast (baladodiffusion)

S'abonner directement sur iTunes

Pour aller plus loin

Plus de textes à méditer : «Les Pères nous parlent»
et «Des chemins dans la Parole» (version imprimable)

Le «Belvédère» : une image à prier

L'évangile aujourd'hui : le témoignage vidéo du jour

 


 

Avec Marie…
trouver Dieu en nous

Si le Carême est le temps de la demande et Pâques celui de l’exaucement, se préparer à la Pentecôte, c’est travailler à reconnaître cet exaucement en nos propres vies.
Le Carême a purifié notre désir et éveillé la prière la plus vraie de nos cœurs. Pâques a exaucé cette prière profonde, ce désir de Vie. Maintenant, nous voici en travail de reconnaissance (Jean 14,17) pour accueillir réellement et personnellement cet exaucement. Autrement dit, nous voilà en préparation pour recevoir Celui qui demeure auprès de nous (Jean 14,17), l’Esprit Saint, l’Esprit de Vie du Ressuscité.
Et comment opérer ce travail ?
« Si quelqu’un m’aime », il reconnaîtra que le Père et moi sommes vivants en lui et pour lui. Si quelqu’un m’aime d’agapè… D’agapè ? Même Pierre reconnaissait ne pas en être capable (Jean 21,15-19) ! Si quelqu’un m’aime d’agapè, « il gardera ma parole », et l’Esprit qui est Vie commune du Père et du Fils viendra sur lui.
Tel fut le début de l’histoire de Marie de Nazareth.
Telle peut être la nôtre aussi.
Car l’agapè, l’amour qui est en Dieu, ne nous a-t-il pas été donné, comme à Marie, par la Résurrection du Christ ? Oui ! À nous de nous en saisir à cœur ouvert !
Cet amour-là ouvre nos yeux (Jean 14,17) sur la Parole d’exaucement qui demeure en nous.
Cet amour-là rend capable de voir au quotidien, dans la ville et en nous, la présence de Dieu.
Qu’en est-il de notre travail de préparation à Pentecôte ? Comme Marie « accueillons de tout notre être l’amour que Dieu nous porte le premier » et nous recevrons l’Esprit Saint ! (Livre de Vie, § 1 à 3).

La Parole pour chemin

Jean 14,15-18.23-26  (© AELF)

Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. […] Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

Des mots pour prier

Sur cette route qui conduit vers toi, ô Père, envoie ton Esprit Saint danser en nous afin que ta Parole, présente en nos cœurs, nous interpelle et guide nos destinées.
À l’aube de cette retraite, permets que nous soyons libérés de tout ce qui entrave notre parcours et nous empêche de reconnaître ta présence en nous.
Viens, Esprit Saint, afin que par ton souffle nous soyons unifiés et qu’ensemble, nous puissions te suivre et te servir dans la paix.
Donne-nous la vie nouvelle et offre-nous de rayonner la joie quotidienne d’être appelés enfants de Dieu.

Pour aller plus loin

Le «Belvédère» : une image à prier

“La ville représente un des lieux privilégiés de la rencontre de l’homme et de Dieu : elle est habitée par lui, sanctifiée par lui, consolée, réjouie par le Seigneur, fidèle, radieuse, sainte, rebâtie, restaurée et repeuplée par grâce du Très-Haut ; accueillant son propre Fils, où il enseignera, instituera l’Eucharistie, ressuscitera, enverra son Esprit, pour y fonder l’Église.” (Livre de Vie, 6)

photo © C. Poulin

Avenue Mont-Royal Est (photo © C. Poulin)

Métropole de la province du Québec, Montréal est aujourd’hui la deuxième plus grande ville du Canada et la ville francophone la plus peuplée d'Amérique. Avec ses quelques 1 700 000 habitants, elle constitue une véritable mosaïque où se côtoient plus de 120 communautés culturelles et où pas moins de 75 différentes langues sont parlées. L’avenue du Mont-Royal bouillonne d’activités. Jour après jour, des milliers de gens passent devant un des plus beaux monuments du patrimoine québécois. À la sortie du métro, en bordure d'une place achalandée, derrière une façade de style Second Empire, se cache le sanctuaire du Saint-Sacrement. Un lieu unique, où depuis 1890, les habitués et les gens de passage se rassemblent pour célébrer leur foi, adorer Jésus-Christ ou pour «souffler» un moment avant de reprendre la route. Depuis septembre 2004, les moniales et les moines des Fraternités Monastiques de Jérusalem animent ce lieu, au cœur de la ville, au cœur de Dieu.

L'évangile aujourd'hui

Louise Brissette

Louise Brissette est une femme pleine d’amour et d’audace créative. Attirée par les enfants dès son plus jeune âge, Louise a fondé une famille pas comme les autres : elle a adopté 37 enfants handicapés! C’est un grand et joyeux «Oui à la Vie» que cette famille partage au quotidien. Une folle aventure qui s’est déployée au fil des ans avec la création de l’association Les enfants d’Amour et le Congrès des Mongols…fiers! L’aventure ne s’arrête pas seulement au Québec, Louise a aussi ouvert une maison familiale en Haïti. 

 

Voir la vidéo